lundi 10 octobre 2011

grammaire : complément du nom

 Nous poursuivons notre étude de la grammaire, toujours avec les symboles Montessori. Depuis 2 semaines, nous abordons les compléments du nom. J'ai préparé quelques listes de phrases à analyser (fichier PDF joint). Rachel écrit les phrases sur de petites bandes de papier puis dessine les symboles de la nature de chaque mot. Ensuite, elle  cherche leur fonction. Je constate que ça rentre doucement mais surement...


4 commentaires:

  1. C'est amusant, on travaille nous aussi sur le complément du nom.Je te propose de jeter un petit coup d'oeil sur le site du petit roi, nouveauté, ajout du 10 octobre (soit hier!!!)

    Merci pour ton travail que je vais utiliser avec Simon.

    Martine

    RépondreSupprimer
  2. bonjour Martine
    Je viens d'aller voir ton travail, vraiment colossal, bravo.
    J'aurais juste une remarque à propos du terme "antécédent"
    Sur internet, j'ai trouvé ceci :
    Lorsque le complément du nom est une proposition subordonnée relative, on ne l'appelle pas complément du nom mais complément de l'antécédent.
    Il faudrait donc distinguer le complément du nom (introduit par une préposition) du complément de l'antécédent (introduit par un pronom relatif).
    Qu'en penses-tu?
    Amitiés
    Vysile

    RépondreSupprimer
  3. Je pense que tout cela est bien compliqué..... J'ai beaucoup de mal à m'y retrouver et à expliquer clairement à Simon la grammaire car il y a tellement de subtilités.....

    bonne suite...

    Martine

    RépondreSupprimer
  4. oui c'est assez complexe la grammaire française.
    Quand j'ai des doutes, je vais faire un tour sur les sites de grammaire. J'y suis retournée et j'ai trouvé que le complément de l'antécédent est un cas particulier du complément du nom, introduit par un pronom relatif. Donc pour simplifier, si tu ne veux pas trop compliquer pour Simon, je pense que tu peux l'appeler complément du nom.
    En revanche, quand il s'agit d'un CDN introduit par une préposition, il vaut mieux éviter de parler d'antécédent. On peut dire simplement que dans la phrase "j'utilise le vélo de ma soeur", "de ma soeur" est complément du nom "vélo".
    amitiés
    Vysile

    RépondreSupprimer